Feeds:
Posts
Comments

Une équipe internationale de chercheurs dirigée par Johannes Krause et Choongwon Jeong de l’Institut Max Planck pour la science de l’histoire humaine (Iéna) et Abdeljalil Bouzouggar de l’Institut national des sciences de l’archéologie et du patrimoine (Rabat, Maroc) ) et des scientifiques de l’Université Mohammed V de Rabat, du Muséum d’Histoire Naturelle de Londres, de l’Université d’Oxford, de l’Université Mohammed Premier d’Oujda et de l’Institut Max Planck d’Anthropologie Évolutionniste à Leipzig ont séquencé l’ADN d’environ 15.000 Marocains. il y a des années, comme publié dans Science. C’est le plus ancien ADN nucléaire d’Afrique jamais analysé avec succès. Les individus, datant de la fin de l’âge de pierre, avaient un patrimoine génétique qui était en partie similaire aux populations du Proche-Orient et en partie lié aux populations de l’Afrique subsaharienne. L’Afrique du Nord est un domaine important dans l’histoire de l’évolution de notre espèce. La géographie de l’Afrique du Nord aussi en fait un endroit intéressant pour étudier comment les humains se sont développés en dehors de l’Afrique. Il fait partie du continent africain, mais le désert du Sahara constitue une barrière substantielle pour les voyages à destination et en provenance des régions du sud. De même, il fait partie de la région méditerranéenne, mais dans le passé, la mer aurait pu constituer un obstacle à l’interaction avec d’autres. «Une meilleure compréhension de l’histoire de l’Afrique du Nord est essentielle pour comprendre l’histoire de notre espèce», explique Saaïd Amzazi, coauteur de l’Université Mohammed V de Rabat, au Maroc. Pour ce faire, l’équipe a observé un site d’inhumation à la Grotte des Pigeons, près de Taforalt au Maroc, associé à la culture ibéro-aureusienne de l’âge de la pierre tardive. On pense que les Ibéromauriens sont les premiers dans la région à produire des outils de pierre plus fins appelés microlithes. “La Grotte des Pigeons est un site crucial pour comprendre l’histoire humaine de l’Afrique du Nord-Ouest, puisque les humains modernes ont fréquemment habité intensivement cette grotte pendant des périodes prolongées. Le co-auteur Louise Humphrey du Natural History Museum de Londres explique: «Il y a environ 15 000 ans, il y a des preuves d’une utilisation plus intensive du site et les Ibéromauriens ont commencé à enterrer leurs morts à l’arrière. de la caverne. ” Les chercheurs ont analysé l’ADN de neuf individus de Taforalt en utilisant des méthodes de séquençage et d’analyse avancées. Ils ont été en mesure de récupérer des données mitochondriales de sept des individus et des données nucléaires à l’échelle du génome de cinq des individus. En raison de l’âge des échantillons, à environ 15 000 ans, et de la faible caractéristique de préservation de la région, il s’agit d’une réalisation sans précédent. “C’est le premier et le plus ancien ADN pléistocène de notre espèce retrouvé en Afrique”, explique Abdeljalil Bouzouggar, co-auteur principal. “En raison des conditions difficiles pour la préservation de l’ADN, relativement peu de génomes anciens ont été récupérés », explique Marieke van de Loosdrecht, première auteure de l’Institut Max Planck pour la science de l’histoire de l’humanité.« La reconstruction réussie du génome a été possible en utilisant des méthodes de laboratoire spécialisées pour extraire ADN hautement dégradé, et des méthodes d’analyse relativement nouvelles pour caractériser les profils génétiques de ces individus. ” Les chercheurs ont trouvé deux composantes majeures au patrimoine génétique des individus. Environ les deux tiers de leur patrimoine sont liés aux populations contemporaines du Levant et environ un tiers est le plus semblable aux Africains subsahariens modernes, en particulier les Africains de l’Ouest. Dès l’âge de pierre, les populations humaines avaient des liens qui s’étendaient à travers les continents La forte proportion d’ascendance du Proche-Orient montre que le lien entre l’Afrique du Nord et le Proche-Orient a commencé beaucoup plus tôt que ce que l’on pensait auparavant. Bien que les liens entre ces régions aient Des études antérieures ont montré que, pour des périodes plus récentes, on ne croyait généralement pas que les humains interagissaient sur ces distances à l’âge de la pierre. “Notre analyse montre que l’Afrique du Nord et le Proche-Orient, même à cette époque, faisaient partie d’une région sans grande barrière génétique”, explique Choongwon Jeong, co-auteur principal. Bien que le Sahara présentait une barrière physique, il y avait aussi clairement une interaction qui se produisait à ce moment-là. Le lien étroit entre les individus de Taforalt et les populations sub-sahariennes montre que les interactions à travers ce vaste désert se produisaient beaucoup plus tôt qu’on ne le pensait auparavant. En fait, la proportion d’ascendance sub-saharienne des individus de Taforalt, un tiers, est un pourcentage plus élevé que celui trouvé dans les populations modernes au Maroc et dans de nombreuses autres populations nord-africaines. Source : voyage incentive au Maroc.

Advertisements

De nombreux termes sont aujourd’hui employés pour faire référence au commerce à distance : de la Vente à distance (VAD), voire par correspondance, au commerce en ligne ou commerce digital en passant par le e-commerce, le m-commerce… Essayons d’y voir plus clair. De manière générale, la VAD peut se définir comme une forme de commerce où l’acte d’achat ne s’opère pas dans le magasin physique du commerçant. Le client commande et paie à distance. En fonction du canal de vente choisi, il pourra se faire livrer ou aller chercher sa commande dans un magasin, un relai ou un drive. Alors que le choix de la localisation d’un magasin physique est stratégique pour une enseigne, il devient complètement secondaire pour le commerce à distance. Il n’en demeure pas moins complexe puisqu’il nécessite la mise en œuvre d’un outil de télécommunication, en lieu et place du magasin physique, comme support d’une transaction dont l’objet peut aussi bien être un bien qu’un service. Depuis sa naissance le commerce à distance a connu différents canaux de vente et formes : Initialement, la VAD est apparue sous la forme de Vente par correspondance (VPC), classiquement par l’intermédiaire d’un catalogue de présentation des produits et l’enregistrement de la commande par courrier ou téléphone. Dans les années 1980, l’enregistrement des commandes par le Minitel constitue la première forme de commerce en ligne utilisant un support électronique de télécommunication. L’expression « en ligne » signifie « connecté à un réseau ». La VPC peut également s’effectuer grâce à la présentation des produits à la télévision, appelée téléachat ou télévente. Les commandes étant généralement enregistrées par téléphone. Dans les années 1990, la démocratisation d’Internet a permis le développement du commerce électronique ou e-commerce. Si le e-commerce faisait référence à l’utilisation d’un ordinateur pour l’accès au réseau Internet, il englobe aujourd’hui de nouvelles formes de vente telles que le m-commerce pour les achats effectués via un support mobile (tablette, smartphone) et bientôt le t-commerce pour les achats effectués via la télévision. Ces derniers supports étant connectés au réseau Internet. Plus récemment, les drives ont fait leur apparition. Initialement utilisé par les enseignes de fast-food, ce terme a depuis été repris par la grande distribution, principalement alimentaire, pour désigner des points de retrait de commandes réalisées sur Internet.

Samedi dernier, j’ai réalisé une expérience complètement dingue dont je ne me serais jamais cru capable : j’ai fait un saut en chute libre à Maubeuge ! Une expérience résolument contre-nature qui m’a autant plu qu’elle m’a terrifié ! Et s’il est encore trop tôt pour vous décrire les sensations éprouvées là-haut, ça m’a donné envie d’explorer avec vous l’histoire de cette invention délirante. Tout d’abord, il faut savoir que le parachute existait bien avant l’apparition de l’homme ; le chardon emploie ainsi des flotteurs aériens afin d’aider la dispersion de ses graines dans l’air… Et côté humains, les acrobates chinois ont conçu dès l’antiquité de grands parasols faits de bambou pour amortir leur chute lors des exercices. Le premier à sauter véritablement le pas fut pourtant André-Jacques Carnerin. A partir d’un ballon positionné à 1 km d’altitude, il pratiqua une audacieuse descente au-dessus du parc des Mousseaux en 1797 et y survécut. Depuis cette épopée, bien sûr, l’idée a été pas mal affinée. Aujourd’hui, la voilure du parachute est en nylon. Elle est attachée au harnais par des fils répartis sur sa circonférence. On effectue le pliage du parachute avec la plus grande rigueur, étant donné qu’un pliage vite fait pourrait entraver son épanouissement pendant la chute et provoquer des dégâts… tragiques. Outre les parachutes « à personnel », il existe aussi de nombreux types de parachutes « à matériel » ; certains, ayant une surface de 500 m2, peuvent mener au sol des charges de presque deux tonnes ! Mais il y a aussi d’autres types de parachutes : des parachutes-freins ont ainsi été développés pour les avions à réaction. Il y a aussi le parachute qui permet, quand on l’ouvre, de ramener en vol normal un avion déséquilibré qui menaçait de partir en vrille. A l’évidence, ces bouts de tissu sont omniprésents dans tout ce qui touche à l’aérien ! Autrement, si vous avez comme moi une âme de casse-cou, je vous invite vraiment à essayer le saut en chute libre : les sensations sont juste sublimes ! Je vous mets en lien le site où j’ai déniché ce vol à Maubeuge, si vous voulez en apprendre plus… Suivez le lien pour en savoir plus sur ce saut en parachute.

L’année dernière, l’EI a commis en Irak des atteintes flagrantes aux droits humains et des violations graves du droit international humanitaire, dont certaines étaient constitutives de crimes de guerre. Cherchant à protéger ses combattants, le groupe armé a déplacé de force des milliers de civils vers des zones où des affrontements étaient en cours. Il a tué délibérément des civils qui tentaient de fuir les combats, et pendu les corps de ces personnes dans des lieux publics, à titre d’avertissement pour les habitants qui songeraient à s’échapper. Il s’est livré à des homicides s’apparentant à des exécutions contre ses opposants, et a recruté et envoyé au combat des enfants soldats. À Mossoul, l’EI a empêché de manière régulière les civils de recevoir des soins médicaux ; ses combattants ont occupé plusieurs hôpitaux et autres bâtiments à vocation médicale afin d’éviter d’être pris pour cible par les forces irakiennes et celles de la coalition. Les combattants de l’EI ont commis des attentats-suicides et d’autres attaques meurtrières dans tout le pays, visant délibérément des civils, dont un certain nombre ont été tués ou blessés. Les attaques ont été menées dans des marchés, des édifices religieux chiites et d’autres lieux publics. Le 2 janvier, 35 personnes ont été tuées et plus de 60 autres blessées dans des attentats à l’explosif perpétrés par l’EI à Bagdad, dans le quartier à majorité chiite de Sadr City. Le 30 mai, deux attentats-suicides commis à Bagdad respectivement devant un marchand de glace et près d’un bâtiment du gouvernement ont fait 27 morts et 50 blessés au moins. Le 14 septembre, au moins 84 personnes ont été tuées et 93 autres blessées dans une attaque de l’EI contre un restaurant fréquenté par des pèlerins chiites à Nassiriyah. Selon des informations publiées par les Nations unies en octobre, jusqu’à 1 563 femmes et enfants yézidis étaient retenus captifs par l’EI en Irak et en Syrie. Ils étaient soumis à des viols et à d’autres formes de torture et de brutalités physiques, et étaient réduits en esclavage. Celles et ceux qui parvenaient à s’évader ou qui retrouvaient la liberté après le versement d’une rançon par leurs proches ne recevaient pas les réparations adéquates, en particulier la prise en charge et l’aide nécessaires pour tenter de reconstruire leur vie. Les Nations unies ont indiqué en août qu’au moins 74 fosses communes avaient été découvertes dans des zones précédemment contrôlées par l’EI en Irak.

Au cours de l’année 2015, 753 Mio de Chinois ont employé leur téléphone mobile pour entrer à Internet, représentant 96.5% du total des internautes. Cela fait actuellement 5 ans que les internautes ont plus recours à leur téléphone portable qu’à leur ordinateur pour le faire. Ce phénomène est survenu en 2013, lorsque le nombre des internautes n’était que de 632 mio et quand la rapport de l’utilisation du téléphone portatif s’était élevée à 82%, contre 83% pour le pc. Les applications les plus couramment consultées sont relatives à le commerce online, le divertissement, l’info et la com’ sur les réseaux sociaux. L’appli à laquelle les Chinois ont le plus souvent recours est le règlement électronique. On juge à 35 milliards le volume de mots communiqués de manière quotidienne par les internautes. Ces surfers chinois sont de plus en plus jeunes, et fréquemment plus jeunes qu’on pourrait le penser. Suivant un examen fait en février 2017 dans le Guandeng, ces adolescents emploient les réseaux aussitôt l’âge de 4 ans. Ils achètent sur le net à huit ans, et à quatorze ans, ils surpassent leurs parents par leurs connaissances dans le domaine de l’Internet. Il est ainsi attesté que les “natifs numériques”, c’est-à-dire les enfants nés juste après 2002, se retrouvent avantagés dans l’utilisation d’Internet. La consommation de l’internet des adolescents s’altère, tout comme celle des plus agés. À huit ans, les petits s’engagent dans des activités diverses comme le jeu ou l’édition d’informations. Au même âge, 57Pour cent d’entre eux téléchargent des vidéos, des jeux ou de la musique; 13% publient des photographies ou de la video; 8.4Pour cent achètent online. Les moins jeunes nés suite à 1983 recherchent plutôt sur le net certaines informations et lisent les plus récentes actualités. Les Chinois font un ample usage des picto. L’émoji “sourire large”, le plus apprécié, plus de 54 miards de fois en une année, veut dire “aimable”, “mignon” et “amical”; il sert beaucoup à dire “bonjour” dans les chats sur le net. Après quoi viennent les pictos “plaisanter”, “esclaffer”, “en colère” et “singerie”. En bref, si l’on souhaite discuter sur Internet avec des Asiatique, il vaut mieux maitriser les maints dizaines d’images qu’ils emploient couramment.

Oui, je persiste et signe : Saint-Pierre a une sale gueule. Qui a pu donner un tel nom à un poisson aussi laid ? Lorsque le chef cuistot du dernier cours de cuisine auquel j’ai participé nous a présenté ce poisson à l’aspect résolument étrange voire laid, j’avoue avoir fait la grimace. C’est donc cela que nous allions apprendre à cuisiner ? Je dois dire que ça ne donnait pas du tout envie. Mais j’avais tort, comme je m’en suis vite rendu compte. Car contre toute attente, j’ai découvert un poisson à la chair succulente, très agréable à cuisiner, à tel point que j’ai eu envie de vous le présenter. Particulièrement estimé dans les pays méditerranéens et en Australie, le Saint-Pierre fréquente aussi les eaux bordant le littoral anglais, ainsi que celles du nord-est de l’Atlantique et du nord-ouest du Pacifique. Il se distingue par son corps fin d’un jaune olivâtre, sa tête massive, ses mâchoires qui se rétractent et ses longues nageoires osseuses et sculpturales. Les taches sombres près de ses branchies, de chaque côté de son corps, seraient les traces des doigts de l’apôtre Pierre. Selon la légende, ce dernier aurait attrapé un Saint-Pierre qui aurait émis des bruits si pitoyables qu’il l’aurait rejeté dans l’eau, laissant l’empreinte de ses doigts sur son corps. En Espagne, le poisson porte le nom de pezde San Pedro. Le Saint-Pierre est assez onéreux, car sa tête et ses viscères constituent les deux tiers de sa masse corporelle. Il a cependant un goût très particulier et mérite d’être cuit entier à la vapeur (si vous l’achetez en filets, prévoyez 140 g par personne et faites-les simplement griller ou frire). Au goût, il est aussi bon que les gros poissons comme la sole et le turbot : le Saint-Pierre a une chair ferme et dense, qui se détache facilement de l’arête centrale et est délicieuse. Une excellente découverte que celle de ce poisson. Si je découvre toujours de nouvelles recettes lors de mes cours de cuisine (c’est bien pour ça que je les suis, en plus d’acquérir un peu de technique au passage), c’est bien la première fois que je découvre un aliment ! Davantage d’information est disponible sur le site de l’organisateur de ce cours en cuisine.

La vie de Zeno

La vie de Zeno, le fondateur du stoïcisme, venait de B.C. 347 à 275. Il n’a commencé à enseigner qu’en 315, à l’âge de quarante ans. Aristote était décédé en 322, et avec lui a fermé la grande ère constructive de la pensée grecque. Les philosophes ioniens avaient spéculé sur la constitution physique de l’univers, les pythagoriciens sur les propriétés mystiques des nombres; Héraclite avait exposé sa philosophie du feu, Démocrite et Leucippe avaient mis à nu une forme grossière de la théorie atomique, Socrate avait soulevé des questions relatives à l’homme, Platon les avait discutées avec toute la liberté du dialogue, tandis qu’Aristote les avait systématiquement élaborées. Les écoles postérieures n’ont pas beaucoup ajouté au corps de la philosophie. Ce qu’ils ont fait était de mettre l’accent sur différents aspects de la doctrine de leurs prédécesseurs et de conduire les points de vue à leurs conséquences logiques. La grande leçon de la philosophie grecque est que cela vaut la peine de faire le bien indépendamment de la récompense et de la punition et indépendamment de la brièveté de la vie. Cette leçon que les stoïciens ont tellement imposée par le sérieux de leur vie et l’influence de leur enseignement moral qu’ils sont devenus associés plus particulièrement à eux. Cicéron, bien qu’il se soit toujours classé comme Académique, s’exclame dans un endroit qu’il a peur que les stoïciens soient les seuls philosophes, et chaque fois qu’il combat l’épicurisme, son langage est celui d’un stoïcien. Certains des passages les plus éloquents de Vergil semblent être inspirés par la spéculation stoïcienne. Même Horace, malgré ses plaisanteries à propos du sage, emprunte, dans ses humeurs sérieuses, le langage des stoïciens. Ce sont eux qui ont inspiré les plus hauts vols de l’éloquence déclamatoire dans Persius et Juvenal. Leur philosophie morale a affecté le monde à travers le droit romain, dont les grands maîtres ont été élevés sous son influence. Toute cette philosophie morale des stoïciens était si pénétrante qu’elle fut lue par les Juifs d’Alexandrie dans Moïse sous le voile de l’allégorie et fut déclarée être la signification intérieure des Écritures hébraïques. Si les stoïciens n’apportaient pas grand-chose au corps de la philosophie, ils faisaient un grand travail pour le populariser et l’amener à la vie.