Feeds:
Posts
Comments

Archive for August, 2013

J’aime assez les histoires, et celle des premiers chasseurs soviétiques témoigne de la volonté d’alors de devenir une puissance militaire de premier plan. On retrouve cette volonté aujourd’hui encore à l’échelle d’un pays avec le regroupement de l’aviation militaire en deux marques mais sous une seule et même gestion administrative. Comme d’autres pays tels que les Etats-Unis, la Grande-Bretagne ou l’Allemagne, l’Union soviétique fit en sorte d’exploiter sans tarder les progrès accomplis dans les domaines de l’aérodynamique, des matériaux et des propulseurs pendant la Seconde Guerre mondiale. En ce qui concerne plus particulièrement la propulsion par réaction, l’URSS était en retard par rapport à la Grande-Bretagne et à l’Allemagne bien que quelques expériences sur la propulsion par réaction aient été effectuées à la fin des années 1930. Les responsables des programmes comprirent, comme dans tous les autres pays, que la turbine à réaction allait s’imposer après la fin de la guerre. Heureusement pour les Russes, l’avance rapide de leurs armées dans les derniers mois de la guerre leur permit de capturer des avions à réaction allemands avec leurs moteurs et les données techniques les concernant. Une grande partie du matériel capturé donna la base de la technologie des premiers réacteurs soviétiques notamment, les turbines allemandes à flux axial Junkers Jumo OØ4 et BMW 003 qui furent copiées et fabriquées en URSS sous les désignations respectives RD-10 et RD-20. Courant 194-5, plusieurs organismes d’études soviétiques furent réorientés vers la conception d’une première génération d’avions de combat à réaction. Un Messerschmitt Me 262 à réaction essayé en URSS dans la seconde moitié de 1945 facilita la création de plusieurs avions soviétiques. Les bureaux d’études de Yakovlev, Mikoyan- Gourevitch (MiG), Lavochkin, Sukhoi et Alekseyev étudièrent tous de nouveaux chasseurs à turbines. Les trois premiers bureaux étaient déjà très connus pour leurs avions de combat à moteurs à pistons engagés dans la Seconde Guerre mondiale. Les nouveaux types créés par Sukhoi, Lavochkin et Alekseyev ne furent pas produits en nombre, ni très utilisés en unités, mais Yakovlev et MiG produisirent des types assez réussis. L’avion de MiG fut le I-300. Un chasseur entièrement métallique bimoteur à aile droite et train tricycle dont les deux turbines RD-20 étaient installées au bas du fuselage et décalées. Le Yak-Jumo métallique à aile droite de Yakovlev fut ensuite équipé d’une seule turbine RD-10 montée dans une nacelle rapportée sous l’avant d’un fuselage doté d’un train classique à roulette de queue. Pour en savoir plus sur cette période allez sur Pilotage Avion qui recense pas mal d’anecdotes sur cette période.

Advertisements

Read Full Post »