Feeds:
Posts
Comments

Archive for March, 2016

C’est mon grand-père qui m’a inoculé sa fascination pour les avions de chasse. Du coup, j’ai toujours eu un côté un peu différent des autres. Quand j’étais enfant, mes compagnons de jeux collectionnaient les voitures. Ils en avaient des dizaines, de toutes sortes et de toutes tailles. Mais en ce qui me concernait, c’était les avions de chasse. Je n’en avais pas beaucoup, mais je ne les aurais pas échangés contre dix barils de petites voitures. J’en avais toujours un ou deux dans mes poches. Et lorsque mes camarades m’invitaient à jouer aux petites voitures, je les regardais d’un oeil torve et m’en allais jouer avec mes avions. J’étais déjà très doué en rapports humains, à l’époque. 🙂 Je suis aujourd’hui adulte, mais cette adoration-là a traversé les années. Et mes petits avions sont désormais dans les poches de mon fils. Ce virus trans-générationnel ne semble donc pas prêt de s’éteindre ! Il était fatal qu’un jour, je grimpe à bord d’un véritable avion de chasse pour découvrir ce que l’on éprouve là-haut. Ce que j’ai fait il y a quelques jours, à bord d’un MiG-29. Depuis le temps que j’imaginais ce moment, j’avais peur que le vol ne soit pas à la hauteur. De sortir de l’appareil en me disant que ce n’était pas si terrible que ça. Mais je n’ai pas été déçu. Quand j’ai retrouvé le tarmac, en fin de compte, on aurait dit Bouddha ayant trouvé l’illumination, tellement je rayonnais ! Parce que même si j’ai rêvé de ce vol durant des années, c’était encore mieux que tout ce que j’avais imaginé. Il y a des moments où j’ai bien cru que j’allais m’évanouir. Ce vol a été d’une telle violence par moments qu’il me paraît impossible à décrire. D’ailleurs, j’ai failli ne pas rédiger de billet sur cette expérience. Il n’y a pas de mots pour décrire de tels moments. Mais il fallait quand même que j’en dise quelques mots. Il m’aura fallu quelques décennies pour réaliser ce rêve, mais ça valait le coup d’attendre. Parce que je n’ai jamais connu une telle décharge d’adrénaline que celle que j’ai pu avoir lors de ce vol en Mig. Suivez le lien pour les détails pratiques.

mig 29

Read Full Post »

L’aviation Russe très active en Syrie

Les avions militaires russes mènent 20 à 25 raids aériens par jour pour soutenir l’armée syrienne dans l’offensive pour “libérer” la cité antique de Palmyre, au centre de la Syrie, a déclaré vendredi le ministère russe de la Défense. “Ces derniers temps, les forces armées et patriotiques du gouvernement (syrien), soutenues par l’aviation russe, mènent une opération d’envergure pour libérer la ville de Palmyre. En moyenne, les avions russes mènent 20 à 25 raids aériens par jour”, a affirmé lors d’une conférence de presse le général Sergueï Roudskoï, un haut responsable de l’état-major russe de l’armée russe.

Read Full Post »

Hypstair où la nouvelle propulsion

Le projet HYPSTAIR, débuté en septembre 2013 et officiellement terminé en février 2016, a conçu un système de propulsion hybride en série. Il est destiné aux petits avions, et utilise un moteur électrique pour faire tourner l’hélice. L’électricité peut venir d’un ensemble de batteries, qui peut être rechargé pendant le vol, ou d’un groupe électrogène à bord. Les chercheurs ont développé les composants du système hybride de propulsion en partant de l’étape conceptuelle. Ils ont conçu et dimensionné les composants en tenant compte des performances et du rendement énergétique du système complet propulsion-fuselage, et le premier test du moteur prototype terminé a récemment eu lieu à Ajdovscina, en Slovénie. L’avion choisi pour ce test a été fourni par Pipistrel, le constructeur slovène d’avions légers, qui a coordonné le projet. Tous les éléments de la transmission ont été développés par Siemens, membre du consortium du projet et leader mondial de la propulsion électrique. Pour le premier test, les chercheurs ont utilisé une hélice à cinq pales et faible vitesse de rotation. Le premier essai a porté sur tous les modes de puissance, faibles et élevés. Par ailleurs, tous les composants ont été conçus en tenant compte de toutes les réglementations de certification et de sécurité de l’aviation. Le moteur de 200 kW du projet HYPSTAIR est le groupe motopropulseur hybride électrique le plus puissant conçu à ce jour pour l’aviation, équivalent à certains moteurs classiques. Ce moteur fournit 200 kW au décollage et 150 kW en croisière. Il peut fonctionner en mode totalement électrique (sur batteries), uniquement à partir du groupe électrogène, ou en mode hybride (les deux). Les tests d’HYPSTAIR ont été très prometteurs, mais les limitations actuelles du stockage de l’électricité font qu’un système de propulsion uniquement électrique ne convient pas aux vols à longue distance. Le groupe électrogène embarqué représente donc une solution plus rentable en poids, mais avec un moindre rendement énergétique. Afin d’arriver à un système de propulsion hybride très performant, le moteur électrique et le groupe électrogène ont été conçus pour une densité de puissance élevée, afin de réduire le poids du système de propulsion. Ceci optimise la charge utile de l’avion. Une attention particulière a été apportée au rendement des composants, afin d’économiser le plus d’énergie possible.

Read Full Post »