Feeds:
Posts
Comments

Archive for the ‘News’ Category

Une vie suspendue à un fil

Samedi dernier, j’ai réalisé une expérience complètement dingue dont je ne me serais jamais cru capable : j’ai fait un saut en chute libre à Maubeuge ! Une expérience résolument contre-nature qui m’a autant plu qu’elle m’a terrifié ! Et s’il est encore trop tôt pour vous décrire les sensations éprouvées là-haut, ça m’a donné envie d’explorer avec vous l’histoire de cette invention délirante. Tout d’abord, il faut savoir que le parachute existait bien avant l’apparition de l’homme ; le chardon emploie ainsi des flotteurs aériens afin d’aider la dispersion de ses graines dans l’air… Et côté humains, les acrobates chinois ont conçu dès l’antiquité de grands parasols faits de bambou pour amortir leur chute lors des exercices. Le premier à sauter véritablement le pas fut pourtant André-Jacques Carnerin. A partir d’un ballon positionné à 1 km d’altitude, il pratiqua une audacieuse descente au-dessus du parc des Mousseaux en 1797 et y survécut. Depuis cette épopée, bien sûr, l’idée a été pas mal affinée. Aujourd’hui, la voilure du parachute est en nylon. Elle est attachée au harnais par des fils répartis sur sa circonférence. On effectue le pliage du parachute avec la plus grande rigueur, étant donné qu’un pliage vite fait pourrait entraver son épanouissement pendant la chute et provoquer des dégâts… tragiques. Outre les parachutes « à personnel », il existe aussi de nombreux types de parachutes « à matériel » ; certains, ayant une surface de 500 m2, peuvent mener au sol des charges de presque deux tonnes ! Mais il y a aussi d’autres types de parachutes : des parachutes-freins ont ainsi été développés pour les avions à réaction. Il y a aussi le parachute qui permet, quand on l’ouvre, de ramener en vol normal un avion déséquilibré qui menaçait de partir en vrille. A l’évidence, ces bouts de tissu sont omniprésents dans tout ce qui touche à l’aérien ! Autrement, si vous avez comme moi une âme de casse-cou, je vous invite vraiment à essayer le saut en chute libre : les sensations sont juste sublimes ! Je vous mets en lien le site où j’ai déniché ce vol à Maubeuge, si vous voulez en apprendre plus… Suivez le lien pour en savoir plus sur ce saut en parachute.

Advertisements

Read Full Post »

L’année dernière, l’EI a commis en Irak des atteintes flagrantes aux droits humains et des violations graves du droit international humanitaire, dont certaines étaient constitutives de crimes de guerre. Cherchant à protéger ses combattants, le groupe armé a déplacé de force des milliers de civils vers des zones où des affrontements étaient en cours. Il a tué délibérément des civils qui tentaient de fuir les combats, et pendu les corps de ces personnes dans des lieux publics, à titre d’avertissement pour les habitants qui songeraient à s’échapper. Il s’est livré à des homicides s’apparentant à des exécutions contre ses opposants, et a recruté et envoyé au combat des enfants soldats. À Mossoul, l’EI a empêché de manière régulière les civils de recevoir des soins médicaux ; ses combattants ont occupé plusieurs hôpitaux et autres bâtiments à vocation médicale afin d’éviter d’être pris pour cible par les forces irakiennes et celles de la coalition. Les combattants de l’EI ont commis des attentats-suicides et d’autres attaques meurtrières dans tout le pays, visant délibérément des civils, dont un certain nombre ont été tués ou blessés. Les attaques ont été menées dans des marchés, des édifices religieux chiites et d’autres lieux publics. Le 2 janvier, 35 personnes ont été tuées et plus de 60 autres blessées dans des attentats à l’explosif perpétrés par l’EI à Bagdad, dans le quartier à majorité chiite de Sadr City. Le 30 mai, deux attentats-suicides commis à Bagdad respectivement devant un marchand de glace et près d’un bâtiment du gouvernement ont fait 27 morts et 50 blessés au moins. Le 14 septembre, au moins 84 personnes ont été tuées et 93 autres blessées dans une attaque de l’EI contre un restaurant fréquenté par des pèlerins chiites à Nassiriyah. Selon des informations publiées par les Nations unies en octobre, jusqu’à 1 563 femmes et enfants yézidis étaient retenus captifs par l’EI en Irak et en Syrie. Ils étaient soumis à des viols et à d’autres formes de torture et de brutalités physiques, et étaient réduits en esclavage. Celles et ceux qui parvenaient à s’évader ou qui retrouvaient la liberté après le versement d’une rançon par leurs proches ne recevaient pas les réparations adéquates, en particulier la prise en charge et l’aide nécessaires pour tenter de reconstruire leur vie. Les Nations unies ont indiqué en août qu’au moins 74 fosses communes avaient été découvertes dans des zones précédemment contrôlées par l’EI en Irak.

Read Full Post »

Saint-Pierre a une sale gueule

Oui, je persiste et signe : Saint-Pierre a une sale gueule. Qui a pu donner un tel nom à un poisson aussi laid ? Lorsque le chef cuistot du dernier cours de cuisine auquel j’ai participé nous a présenté ce poisson à l’aspect résolument étrange voire laid, j’avoue avoir fait la grimace. C’est donc cela que nous allions apprendre à cuisiner ? Je dois dire que ça ne donnait pas du tout envie. Mais j’avais tort, comme je m’en suis vite rendu compte. Car contre toute attente, j’ai découvert un poisson à la chair succulente, très agréable à cuisiner, à tel point que j’ai eu envie de vous le présenter. Particulièrement estimé dans les pays méditerranéens et en Australie, le Saint-Pierre fréquente aussi les eaux bordant le littoral anglais, ainsi que celles du nord-est de l’Atlantique et du nord-ouest du Pacifique. Il se distingue par son corps fin d’un jaune olivâtre, sa tête massive, ses mâchoires qui se rétractent et ses longues nageoires osseuses et sculpturales. Les taches sombres près de ses branchies, de chaque côté de son corps, seraient les traces des doigts de l’apôtre Pierre. Selon la légende, ce dernier aurait attrapé un Saint-Pierre qui aurait émis des bruits si pitoyables qu’il l’aurait rejeté dans l’eau, laissant l’empreinte de ses doigts sur son corps. En Espagne, le poisson porte le nom de pezde San Pedro. Le Saint-Pierre est assez onéreux, car sa tête et ses viscères constituent les deux tiers de sa masse corporelle. Il a cependant un goût très particulier et mérite d’être cuit entier à la vapeur (si vous l’achetez en filets, prévoyez 140 g par personne et faites-les simplement griller ou frire). Au goût, il est aussi bon que les gros poissons comme la sole et le turbot : le Saint-Pierre a une chair ferme et dense, qui se détache facilement de l’arête centrale et est délicieuse. Une excellente découverte que celle de ce poisson. Si je découvre toujours de nouvelles recettes lors de mes cours de cuisine (c’est bien pour ça que je les suis, en plus d’acquérir un peu de technique au passage), c’est bien la première fois que je découvre un aliment ! Davantage d’information est disponible sur le site de l’organisateur de ce cours en cuisine.

Read Full Post »

La vie de Zeno

La vie de Zeno, le fondateur du stoïcisme, venait de B.C. 347 à 275. Il n’a commencé à enseigner qu’en 315, à l’âge de quarante ans. Aristote était décédé en 322, et avec lui a fermé la grande ère constructive de la pensée grecque. Les philosophes ioniens avaient spéculé sur la constitution physique de l’univers, les pythagoriciens sur les propriétés mystiques des nombres; Héraclite avait exposé sa philosophie du feu, Démocrite et Leucippe avaient mis à nu une forme grossière de la théorie atomique, Socrate avait soulevé des questions relatives à l’homme, Platon les avait discutées avec toute la liberté du dialogue, tandis qu’Aristote les avait systématiquement élaborées. Les écoles postérieures n’ont pas beaucoup ajouté au corps de la philosophie. Ce qu’ils ont fait était de mettre l’accent sur différents aspects de la doctrine de leurs prédécesseurs et de conduire les points de vue à leurs conséquences logiques. La grande leçon de la philosophie grecque est que cela vaut la peine de faire le bien indépendamment de la récompense et de la punition et indépendamment de la brièveté de la vie. Cette leçon que les stoïciens ont tellement imposée par le sérieux de leur vie et l’influence de leur enseignement moral qu’ils sont devenus associés plus particulièrement à eux. Cicéron, bien qu’il se soit toujours classé comme Académique, s’exclame dans un endroit qu’il a peur que les stoïciens soient les seuls philosophes, et chaque fois qu’il combat l’épicurisme, son langage est celui d’un stoïcien. Certains des passages les plus éloquents de Vergil semblent être inspirés par la spéculation stoïcienne. Même Horace, malgré ses plaisanteries à propos du sage, emprunte, dans ses humeurs sérieuses, le langage des stoïciens. Ce sont eux qui ont inspiré les plus hauts vols de l’éloquence déclamatoire dans Persius et Juvenal. Leur philosophie morale a affecté le monde à travers le droit romain, dont les grands maîtres ont été élevés sous son influence. Toute cette philosophie morale des stoïciens était si pénétrante qu’elle fut lue par les Juifs d’Alexandrie dans Moïse sous le voile de l’allégorie et fut déclarée être la signification intérieure des Écritures hébraïques. Si les stoïciens n’apportaient pas grand-chose au corps de la philosophie, ils faisaient un grand travail pour le populariser et l’amener à la vie.

Read Full Post »

Fragrant délit

Ma famille le sait depuis lontemps, je suis un fervent défenseur du « fait maison ». Quand j’ai l’occasion de fabriquer moi-même au lieu d’acheter des trucs confectionnés à la chaîne, je me lance sans hésiter, bille en tête. Hier, j’ai même repoussé mes limites en créant quelque chose que je ne me serais pas attendu à faire : j’ai fabriqué un parfum rien qu’à moi. Evidemment, je ne l’ai pas fait directement chez moi : réunir les centaines d’essences nécessaires coûterait quelques milliers d’euros. Heureusement, des ateliers de parfum permettent de repartir avec sa propre création. J’ai expérimenté cette tâche passablement originale à Paris, et j’ai bien apprécié cette expérience, à la fois créative et récréative. Pour autant, contrairement à ce qu’on peut croire, élaborer son parfum est loin d’être facile. Imaginez donc. Dès votre arrivée, vous vous retrouvez devant un « orgue à parfums », c’est-à-dire un bureau contenant des étagères où patientent 127 flacons contenant chacun une senteur. Et il vous faut toutes les sentir pour constituer votre propre parfum ! C’est qu’un parfum se compose en général de pas moins de 100 essences différentes. Dans le cadre de l’atelier, on n’en incorpore évidemment que 20, mais je peux vous assurer que c’est déjà pas mal, d’autant quand on n’a que quelques heures pour y arriver (et je peux vous dire qu’on ne s’ennuite pas une seconde ; au contraire, on joue contre la montre). Créer un parfum ne se fait pas au hasard, et demande une extrême concentration. Tout parfum est composé de trois notes (tête, coeur, fond), et chacune d’entre elles doit s’équilibrer avec les deux autres. Et non seulement ça, mais chaque nouvelle odeur doit être ajoutée en prêtant attention aux doses, et être scrupuleusement notée dans un carnet pour conserver la trace de la recette (c’est elle qui permet d’en recommander plus tard). En définitive, le résultat peut vite être écœurant, si on fait un mauvais choix (c’est pourquoi on a le droit de faire trois essais et qu’on emporte celui qu’on préfère). Le plus important, je crois, c’est d’accepter de faire confiance à ses sens. Lorsqu’on est trop cérébral, on ne peut pas obtenir de bons résultats. Vous penseriez à inclure de la lavande pour un parfum masculin ? Et bien, figurez-vous que la lavande est justement la fragrance qui apporte une note masculine aux parfums pour hommes ! Au final, c’est une expérience que je vous recommande de tenter. On est tellement focalisé sur les fragrances qu’on ne voit pas du tout le temps passer. De mon côté, j’attends patiemment que mon parfum soit prêt à l’emploi : il faut attendre dix jours pour qu’il soit fin prêt. Je lui ai même attribué un nom : Jungle urbaine. A lire sur le site de cette session pour créer son parfum à Lyon.

Read Full Post »

Le Honduras dans la tourmente

L’opposition de gauche au Honduras appelle lundi à de nouvelles manifestations et blocages de routes pour dénoncer la réélection du président Juan Orlando Hernandez, alors que des milliers d’habitants défilent depuis des jours contre le résultat du scrutin. Dimanche, plusieurs milliers de personnes ont à nouveau manifesté contre le « vol » commis selon eux lors du scrutin du 26 novembre, entaché d’accusations de fraudes. « Dehors JOH » (les initiales du président sortant), ont crié les partisans de l’opposant de gauche Salvador Nasralla, en marchant pendant trois kilomètres dans la capitale Tegucigalpa jusqu’à l’ambassade américaine. La chargée d’affaires des Etats-Unis, Heide Fulton, « a donné son aval à la fraude du Tribunal suprême électoral » (TSE), a dénoncé auprès de l’AFP Juan Barahona, dirigeant du parti de M. Nasralla, l’Alliance de l’opposition contre la dictature. La diplomate « est allée dire que les élections étaient transparentes et c’est une fraude tonitruante », a-t-il déclaré lors de la manifestation, dont le cortège était mené par des motards portant pour certains le drapeau rouge et noir du parti de Salvador Nasralla. Dans la matinée, le TSE avait confirmé la légère avance de M. Hernandez, 49 ans, sur M. Nasralla, 64 ans, à l’issue d’un recomptage partiel des voix. Le président du tribunal, David Matamoros, a indiqué que le « résultat est conforme » à celui obtenu auparavant donnant une avance de 1,6 point à M. Hernandez après le recomptage depuis jeudi de quelque 4.753 urnes aux bulletins de votes contestés. « Je manifeste pour mon droit à ce que mon vote soit respecté, c’est moi qui choisis, pas ceux qui ont toujours commandé », a déclaré à l’AFP Antonia Vasquez, commerçante de 51 ans venue défiler contre la réélection du président de droite. « Le peuple a dit non à la réélection, le président est en train de nous donner le mauvais exemple », a-t-elle ajouté, estimant qu’il ne peut rester au pouvoir « par la force ». La candidature du chef de l’Etat était vivement contestée dans le pays car contraire à la Constitution. M. Hernandez s’était prévalu d’une décision favorable du Tribunal constitutionnel pour se présenter à un second mandat.

Read Full Post »

Découverte du parapente

Avec la canicule qui règne depuis quelques jours, je voudrais présenter aujourd’hui une activité extrêmement rafraîchissante que j’ai pratiquée le mois dernier. C’était un baptême de parapente près de Praluin. Je ne m’y étais encore jamais essayé auparavant, mais je dois admettre que la sortie m’a enchanté : c’est une expérience aérienne à nulle autre pareille ! Toute en silence, où l’on est à l’air libre, et où l’on a sans cesse la sensation de flotter : c’est réellement splendide. Quant au paysage, est-il besoin de le dire ? Il était carrément fabuleux ! Ce vol a cependant eu un étrange effet sur moi. De retour sur le plancher des vaches, je me suis en effet aperçu que là-haut, j’avais oublié le reste du monde l’espace d’un instant. Et c’est assez exceptionnel, pour une personne comme moi ! Dans la vie de tous les jours, je ne cesse en effet de réfléchir. Je pense tout le temps à une foultitude de trucs en même temps. Par exemple, là, je repense aux événements récents. À Pékin qui a fait un pas décisif vers un internet inviolable en établissant une liaison quantique depuis l’espace ; au fait que Valls est parvenu à se faire réélire comme parlementaire ; au fait que l’abstentionnisme soit désormais le premier parti de France. Je pense également à cette crème révolutionnaire qui permettra apparemment, dans un futur proche, de bronzer sans soleil ! Toutes ces réflexions qui me traversent empiètent sans cesse sur le présent. Et même quand j’essaie de ne penser à rien, ces idées continuent à tournoyer dans ma tête inlassablement. Mais avec ce vol, pourtant, j’ai cessé de penser. Dès l’instant où nous nous sommes envolés et où je me suis assis sur la sellette ! C’était comme redevenir un bambin découvrant l’univers et oubliant tout le reste. Bref, si vous avez un jour l’occasion de tester, allez-y les yeux fermés : ça vaut le coup ! Tenez, voilà le site par lequel je suis passé pour ce baptême, si vous voulez creuser la question de votre côté. A lire sur le site de baptême en parapente dans les Pyrénées.

Read Full Post »

Older Posts »