Feeds:
Posts
Comments

Posts Tagged ‘initiation pilotage avion’

Il y a quelques jours, j’ai réalisé une expérience assez ahurissante :j’ai effectué un cours de pilotage d’avion. Il ne s’agissait bien sûr pas d’un gros avion de ligne mais d’un modèle de loisir : un Piper PA 28. Et la taille de l’appareil n’a pas limité l’enchantement qu’apporte l’expérience, bien au contraire ! Ca s’est passé à Aix en Provence, par une journée ensoleillée. Avant de me jeter à l’eau, je me suis pas mal demandé si cela n’allait pas être trop ardu. La faute, sans doute, à la complexité des simulateurs de vol sur ordinateur. Il faut dire qu’avec des centaines de boutons, les cockpits ont de quoi rendre fous. En réalité, piloter un petit avion est accessible à n’importe qui. A tel point qu’on peut se familiariser avec le pilotage avant même d’être assez âgé pour avoir le permis B. Les deux parties les plus critiques sont, comme vous pouvez le deviner, le décollage et l’atterrissage. Mais pour le reste, ce n’est que du fun. Et même le décollage n’est pas aussi redoutable qu’on peut le croire, pour tout dire. Comparé au décollage d’un Boeing, c’est même bien plus calme. Et une fois là-haut, la peur cède rapidement la place à l’admiration. Quand on vole à 500 m de hauteur, le monde ressemble un peu à un plateau de jeu pour enfant. Malgré la beauté du paysage, on ne prend pas vraiment le temps de regarder. Car le meilleur de cette expérience reste en fin de compte le pilotage lui-même : manier les commandes est complètement grisant. On ressent le souffle du vent qui dévie la trajectoire de l’appareil et on a même presque l’impression de repousser le vent lorsque l’on fait pivoter l’appareil. Je dois dire que c’est un moment très intense. Plus fatigant que ce à quoi je m’attendais, au final. D’une part, parce que quand on est un novice, on ne sait pas trop où regarder (le tableau de bord ou ce qu’il y a au-delà de la verrière ?). Et aussi parce qu’il faut quand même garder fermement les mains pressées sur le joystick, qui est certes manœuvrable mais administre quand même un retour de force qui se fait sentir dans les bras). Au final, comme vous l’aurez certainement compris, j’ai bien apprécié cette expérience, que je vous suggère d’essayer au moins une fois dans votre vie. Pour ceux que ça intéresse, je vous mets le lien vers un site qui m’a servi pour mon initiation au pilotage d’avion à Aix en Provence. Cliquez pour aller sur le site du prestataire.

11426260_1617773015136952_1718301278_n

Advertisements

Read Full Post »